16 novembre 2022

A quoi sert le gaz naturel ?

A quoi sert le gaz naturel

Le Gaz Naturel est aujourd’hui principalement utilisé pour son pouvoir calorifique qui nous permet de rester au chaud l’hiver et de faire tourner un certain nombre de process industriels. Mais ses usages ne se limitent pas à cela. Le gaz naturel peut être considéré comme une matière première voire même comme un carburant. Le MaGAZine répond à la question qu'on ne se pose pas si souvent : à quoi sert le gaz naturel ?

1) Du gaz naturel pour le brûler et chauffer (77%)

Le pouvoir calorifique du gaz naturel était connu dans certaines parties du monde il y a très longtemps. Dès le IV siècle après JC, les Chinois ont découvert des “puits-à-feu” qu’ils tentaient de domestiquer avec des bambous soudés ensemble afin de pouvoir éclairer et chauffer certains lieux. 

Des siècles plus tard, cet usage est encore de très loin le plus répandu. En France par exemple, rien que dans le secteur résidentiel, 29% de la consommation totale du pays permet de chauffer et d’alimenter les cuisines des particuliers. A cela, nous pouvons ajouter le tertiaire qui représente 19% des consommations de l’hexagone. On y retrouve les bureaux mais également toute l'hôtellerie et la restauration (chauffage et cuisine).

Maintenant arrêtons-nous un moment sur l’industrie. Ce secteur est un peu particulier car ici, le gaz peut tout aussi bien être utilisé pour son pouvoir calorifique qu’en tant que matière première. En restant sur l’usage classique (chauffage des locaux ou apport de chaleur sur un process), l’industrie représente 29% de la consommation du pays.

2) Du gaz pour produire de l’électricité (18%)

Une partie du gaz consommé chaque année est dédiée à la production électrique. Cette dernière est variable et dépend très largement de la disponibilité d’autres sources d’énergies. En France, le mix est très dépendant du nucléaire et les centrales à gaz ne sont activées que si la situation l’exige.

En 2021, 18% du gaz naturel a été consommé dans des centrales thermiques à cycle combiné gaz. Ces centrales brûlent du gaz pour faire chauffer de l’eau dont la vapeur fera tourner une turbine produisant de l’électricité. La France dispose de 12 centrales de ce type, situées sur le réseau de transport GRTgaz.

3) Du gaz naturel utilisé en tant que matière première (un peu moins de 5%)

Un usage moins connu du gaz naturel mais loin d’être marginal consiste à utiliser le gaz naturel non plus en tant qu’énergie mais en tant que matière première dans le secteur de la pétrochimie.

A partir du gaz naturel (du méthane ou CH4), le secteur de la pétrochimie va pouvoir obtenir de l’ammoniac, indispensable à la production d’engrais. Alors que nous venons de dépasser les 8 milliards d’habitants sur la planète, nous sommes absolument dépendants des engrais pour pouvoir nourrir tout le monde. 

Le gaz naturel permet également de produire du méthanol qui entre dans la composition de nombreux plastiques, tout aussi incontournables dans nos modes de vie contemporains.

L’industrie chimique correspond à un peu plus de 8% des consommations de gaz naturel en France. Mais seule une partie est utilisée en tant qu’ingrédient.

4) Du gaz naturel pour faire rouler des véhicules (<1%)

Enfin, le gaz naturel peut également être utilisé comme carburant ou comme matière première nécessaire à la fabrication d’un carburant. Tout d’abord intéressons-nous au GNV, le Gaz Naturel Véhicule. Sa consommation n'a cessé de croître ces dernières années, passant de 220 GWh en 2017 à 1 150 GWh en 2021.

source : GRTgaz

Les véhicules GNV (Gaz Naturel Véhicule) ont vu leur parc doubler depuis 2015 grâce au fort développement des véhicules lourds (bus, poids lourds, camions poubelles etc.)

Par ailleurs, certains véhicules sont susceptibles de rouler à l’hydrogène, lui-même pouvant être produit à partir de vaporeformage du méthane (CH4 -> H2). Cela dit, la filière française de production d’hydrogène semble plutôt s’orienter vers la production par électrolyse de l’eau.

Alors finalement, à quoi sert le gaz naturel ? Il a de nombreuses applications même si la principale reste le chauffage d’espaces de vie ou de travail. Si on se projette à 20 ou 30 ans sa consommation aura considérablement diminuée comme en attestent des mesures telles que l’interdiction des chaudières à gaz au sein des nouvelles constructions, entrée en vigueur durant l’été 2021 et nul doute qu'il en sera de même sur ses usages.

A quoi sert le gaz naturel

Pour aller plus loin…

Achat de gaz naturel : établir un budget et optimiser sa stratégie

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie