12 août 2022

Le rôle du prix du CO2 et du charbon dans le prix du gaz naturel

prix du CO2

Le nucléaire représente 70% du mix électrique français en 2021. Forte de cette industrie, la France n’a que très peu recours au charbon pour faire face à la demande. Mais ce n’est pas le cas de l’ensemble de nos voisins européens. L’Allemagne, par exemple, est sortie du nucléaire et peine à faire face à la demande. Ses capacités de production d’énergie renouvelable progressent mais pas assez vite. Ainsi elle doit avoir recours au gaz naturel et au charbon. Comment le prix du CO2 et du charbon peuvent avoir un impact sur les prix du gaz naturel ? Voyons-ça…

Le lien entre le prix de la tonne de CO2 et le prix de la tonne de charbon.


L’Europe a mis en place le système de quotas carbone ETS qui octroie à certaines entreprises un droit à polluer qui, si il est dépassé, doit être compensé par l’acquisition de quotas carbone. Des quotas sont mis en vente sur un marché carbone, fournis par des entreprises qui n’ont pas consommé leurs propres droits à polluer, ou qui ont financé des initiatives de captation carbone et d’énergies renouvelables.

Or le charbon est l’énergie la plus polluante disponible (40% plus émettrice que le gaz naturel en GES). Dans le système européen cela impacte directement son coût d’utilisation. Prenons quelques exemples… Si la tonne de CO2 est à un prix très élevé, le coût d’utilisation du charbon va augmenter. A l'inverse, si le prix du CO2 est bas, il deviendra plus facile d’inclure le charbon dans son mix électrique.

Charbon VS Gaz Naturel, à l’heure du choix.

Quand la demande n’est pas extrême, les producteurs d’énergie peuvent être amenés à choisir entre gaz naturel et charbon. Les deux énergies ont leurs avantages et leurs inconvénients :

CharbonGaz Naturel
Les plusPeu coûteux (en général)Moins polluant que le Charbon
Les moinsTrès polluant donc coûteux en quotas carbonePlus cher à la base que le charbon.

Les producteurs d’énergies vont se baser sur le coût d’utilisation de chaque énergie composer leur mix. Ainsi quand le prix du la tonne de CO2 est élevé, des centrales à charbon sont fermées et des centrales à gaz sont ouvertes. La demande de gaz naturel augmente et ça tire les prix vers le haut.

Si le prix de la tonne de CO2 baisse, les centrales au gaz naturel seront fermées au profit de centrales à charbon, entraînant une baisse de la demande en gaz et contribuant à une baisse des prix.

Le prix de la tonne de CO2 a donc bien un impact sur celui du gaz naturel par l’intermédiaire du charbon. Mais cela n’est valable que quand la demande n’est pas trop élevée et qu’on n’est pas contraints d’utiliser l’intégralité des centrales pour satisfaire la demande. 


Au delà des prix du gaz naturel, apprenez-en plus sur l'optimisation de votre budget gaz en consultant notre livre blanc sur le sujet
.

prix du CO2

Pour aller plus loin…

Achat de gaz naturel : établir un budget et optimiser sa stratégie

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie