20 juillet 2022

La formule du prix du gaz naturel.

Qu’est-ce que le prix du gaz naturel ? C’est la moyenne des transactions sur un certain produit sur une période donnée. Tout simplement. Cela étant dit, de quoi se compose ce prix ? Est-il possible de le modéliser mathématiquement dans une formule ? C’est ce que nous allons tenter de réaliser ici…

Ne vous laissez pas déborder par l’austérité apparente de la formule… En fait, tout est parfaitement logique ! Et nous allons vous le démontrer ci dessous.

  • TTF : il s’agit du prix du gaz. Et oui, c’est une formule décrivant le prix du gaz européen et le TTF est l’indicateur que nous utilisons pour le gaz naturel au sein du vieux continent. Jusque là, ça va.
  • Brent : Le Brent correspond au prix du pétrole. On l’utilise dans la formule car ce dernier est régulièrement utilisé pour indexer les contrats à long terme de GNL. Les pays producteurs de GNL étant souvent des pays producteurs de pétrole.
  • Le Charbon (Coal) : Il s’agit ni plus ni moins de l’énergie la plus accessible au monde (et la plus polluante). Le charbon est souvent mis en concurrence avec le gaz naturel dans la définition du mix électrique.
  • CO2 : En Europe le prix de la tonne de CO2 (sur le marché ETS) a un impact direct sur le coût d’utilisation du charbon. Si le prix du CO2 est très élevé, un producteur d’énergie aura tendance à privilégier le gaz naturel, moins coûteux en quotas carbone. 
  • Température : Sans doute le driver le plus important… Quand il fait froid des millions de chauffages au gaz naturel sont allumés simultanément partout en Europe… En France celà représente 30% du total des consommations.
  • Concentration du marché : Il s’agit du nombre de fournisseurs de molécule (ex : Gazprom) vs le nombre d’acheteurs potentiels (ex : Engie). On ne parle pas de consommateurs finaux ici mais d’intermédiaires.
  • Indice d’activité industrielle (IND) : On parle ici d’un indice mesurant uniquement l’activité industrielle. Cette dernière pèse davantage que l’ensemble des particuliers en termes de volumes consommés chaque année (169 TWh vs 118 TWh).
  • Stockage (STORage) : Le stockage joue un rôle sur la sécurité d’approvisionnement en protégeant les prix pendant l’hiver. A l’inverse lorsqu’il s’agit de les remplir il a tendance à tirer les prix vers le haut. Et ce, d’autant plus que la concurrence asiatique sur le GNL pèse tout aussi bien pendant l’été afin d’assurer la production électrique pour la climatisation.
  • Production électrique éolienne (WIND) : l’Europe est en pleine transition énergétique et l’éolien pèse de plus en plus. Le prix du gaz peut désormais être impacté par la présence ou non de vent… Voir son prix augmenter quand c’est le calme plat par exemple… Afin de compenser le déficit de cette énergie renouvelable mais intermittente.
  • Demande de gaz naturel (Forecast): Ici, on s'intéresse aux clients du gaz naturel. On s’intéresse aux grandes tendances de consommation. En effet, la consommation de gaz naturel a tendance à se réduire au fil du temps compte tenu des efforts consentis par exemple dans l’efficacité énergétique (isolation des foyers, etc.).
  • Problèmes ponctuels (SHOCKS) : il s’agit des soucis pouvant impacter de temps en temps l’approvisionnement, une maintenance non planifiée par exemple.
  • Découverte de nouveaux gisements (DISCovery) : de nouveaux gisements découverts, c’est de nouvelles opportunités d’augmenter la production si besoin. Ce qui a tendance à rassurer les marchés. Toutefois… Le problème n’est pas les réserves prouvées mais le transport du gaz jusqu’à destination pour satisfaire la demande.
  • Jour de la semaine (Day) : le jour de la semaine a également son rôle à jouer… On a tendance à moins travailler les WE et les jours fériés.

La formule du prix du gaz proposée par ces 3 économistes de l’université de Groninge (Pays-Bas) en 2016 est complexe mais permet de se faire une idée claire de ce qui compose le prix de la molécule de gaz naturel. Il n’est toutefois pas nécessaire de suivre l’intégralité de ces critères pour comprendre ce qui fait évoluer le prix semaine après semaine. N’hésitez pas à vous abonner à nos analyses mensuelles ici !

Pour une analyse détaillée des principaux éléments faisant évoluer le prix du gaz nous vous conseillons de prendre quelques minutes pour consulter ce dossier dédié.

Pour aller plus loin…

Achat de gaz naturel : établir un budget et optimiser sa stratégie

Recevez l'actualité du gaz et de l'énergie